Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Stranger Things : Darkness on the Edge of Town

stranger-things-darkness-on-the-edge-of-town-lumen-edition-1stranger-things-darkness-on-the-edge-of-town-lumen-edition-1

Roman – Stranger Things : Darkness on the Edge of Town

Lumen Editions nous offre un second roman issu de la très bonne série Stranger Things. Qui plus est sur mon personnage préféré de la série : Jim Hopper ! C’est donc avec une très grande joie que je me suis plongée dans cette préquelle.

Fêtes de fin d’année, Hawkins, 1984. Le shérif Jim Hopper n’a qu’une envie : profiter tranquillement de son premier Noël en compagnie de celle qui est désormais sa fille adoptive. Mais la jeune Onze a d’autres projets. Malgré les protestations de Hopper, elle remonte un carton étiqueté  » New York  » de la cave, et l’assaille de questions : pourquoi le shérif a-t-il quitté Hawkins toutes ces années avant ? Pourquoi ne parle-t-il jamais de cette période de sa vie ? Et malgré ses réticences, Hopper entame l’histoire de la nuit à New York où, pour lui, tout a changé…
Été, New York 1977. Le jeune policier commence une nouvelle vie après plusieurs années passées au Vietnam. Une vie de famille harmonieuse avec sa femme et sa petite fille, un tout nouveau poste d’enquêteur au NYPD… Tout semble aller à merveille jusqu’à une série de meurtres étranges, très ritualisés, qui lui sont en plus aussitôt retirés par le FBI. Furieux, le jeune homme décide d’enquêter quand même, et infiltre sous couverture un gang des rues. Mais bientôt, une immense panne de courant plonge la ville entière dans le noir… des ténèbres bien plus profondes que ce qu’aurait pu imaginer Hopper.

Enfin !! Enfin on a un roman consacré à Jim Hopper ! Qui plus est sur un pan de son passé. Parce que bon, regardant la série, je m’en suis posée des questions à propos de ce gros nounours un peu bougon mais tellement attachant. Stranger Things – Darkness on the Edge of Town nous place donc en 1984, Eleven (Onze) vit avec Jim Hopper et n’a pas envie de passer les fêtes de fin d’année comme son père adoptif l’aurait souhaité. Non, elle veut savoir ce qui s’est passé avant Hawkins. Et elle ne lâchera rien !

Le récit est prenant, on tombe de suite dedans. L’histoire de Jim se raconte, coupé par des petits chapitre plein de tendresse quand celui ci fait une pause dans l’histoire. Et dans ces moments, on a envie d’être avec eux, de partager un café, un thé ou une gaufre, blotti sous un plaid, à attendre la suite de l’histoire. On en apprend beaucoup sur Hopper, sur sa famille (mais pas du tout sur comment il la perd…).

L’écriture est fluide, les chapitres s’enchainent sans que l’ont puisse s’arrêter, un vrai bonheur ! L’histoire colle parfaitement à l’ambiance de la série, avec de l’action, du fantastique, des secrets et parfois quelques ralentissement histoire de reprendre son souffle. On revient un peu avant ce qui s’est lors du black-out à New York en 1977, Hopper, jeune flic se retrouve avec une coéquipière qui débute. Ce qui exaspère un peu notre bougon préféré mais elle se révèle au final plutôt efficace sur l’enquête sur laquelle ils sont, celle d’un possible serial killer. Arrive forcément un moment où le FBI s’en mêle et Jim se retrouve alors en agent infiltré au péril de sa vie le tout avec les tensions de l’époque et le black-out imminent.

Hopper se révèle être un battant qui ne lâche rien mais je n’en doutais pas une seule seconde. L’histoire est vraiment top, les méchants sont vraiment méchant, on est embarqué dans le tourbillon de l’action et on a souvent le cœur qui a des ratés au vu des risques des protagonistes !

A découvrir de toute urgence si vous adoré la série. C’est un must-have. A noté que vous pouvez également le lire sans vraiment connaitre l’univers de Stranger Things, ma mère n’a jamais vu ni entendu parler de la série (si si je vous assure) et elle a adoré ce livre !

Lumen Editions nous offre un second roman issu de la très bonne série Stranger Things. Qui plus est sur mon personnage préféré de la série : Jim Hopper ! C'est donc avec une très grande joie que je me suis plongée dans cette préquelle. Fêtes de fin d'année, Hawkins, 1984. Le shérif Jim Hopper n'a qu'une envie : profiter tranquillement de son premier Noël en compagnie de celle qui est désormais sa fille adoptive. Mais la jeune Onze a d'autres projets. Malgré les protestations de Hopper, elle remonte un carton étiqueté " New York " de la cave, et l'assaille…

Ce qu'il faut en retenir

Jim Hopper est surement un des personnages les plus apprécié de la série et ce livre est juste parfait, avec le Jim qu'on aime, héros malgré lui avec son côté bougon et gros nounours rassurant. Le roman est prenant, l'histoire est halletante et bien ficelée. Les pauses avec Eleven et Jim sont parfaites pour reprendre son souffle ! On en veut encore !!

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.