Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – L’Homme électrique de Victor Fleury

lhomme-electrique-victor-fleury-bragelonne-review-lecture-steampunk-voltapunk-aventure-2

Roman – L’Homme électrique de Victor Fleury

Juste en regardant la couverture de L’Homme Electrique de Victor Fleury, j’ai été conquise. Elle est magnifique. En même temps, j’adore le style steampunk, c’est sacrément classe. Mais le livre, ça donne quoi ?

Napoléon IV règne sur l’Europe tandis qu’à l’est, l’Empire russe tisse sa toile de conspirateurs et d’intrigues. Pour sauver la France impériale, un trio œuvre dans l’ombre : la mystérieuse comtesse de Cagliostro, au charme aussi dangereux que ses connaissances scientifiques, le brutal frère Vacher, tueur dénué de remords, et le Valet, un androïde espion capable de s’approprier souvenirs et visages d’autrui, mais dont la mémoire a été trafiquée. De Venise aux confins du monde en passant par l’Orient-Express et la Transylvanie, parviendront-ils à déjouer les plans des ennemis de l’Empire Électrique ?

Alors ici, on est dans une mouvance du steampunk, le voltapunk : en effet, on est plus dans les bobines électriques et autres joyeusetés que dans la vapeur. La famille Bonaparte est à la tête de la France mais les relations sont assez tendu avec leurs homologues russes. En effet, le Tsar possède une intelligence artificielle, Savitch, qui menace la France. Mais c’est sans compter sur une équipe de foufou bien de chez nous : La Cagliostro, espionne redoutable et douée de connaissance en science assez avancé, Vacher, un tueur psychopathe et le Valet, androïde capable de prendre le visage et les souvenirs de n’importe qui et surtout de ceux dont ils ont besoin !

Ce romain a un côté très humain et pourtant, il est raconté via le Valet qui ne l’ai pas. On s’attache très rapidement à lui, il se questionne sur son rôle, sur ce qui l’entour, si ce qu’il fait est bien… On est entraîné dans des aventures traversant la France, la Transylvanie… On croise des personnages célèbres, j’ai adoré ces moments ! Ces petits clins d’œil à la littérature. Les personnages sont haut en couleurs et ont chacun leur caractère bien affirmé. La machine étant étonnement la plus humaine de toute même si parfois j’ai envie de le secouer et de lui dire d’avancer coûte que coûte !

L’écriture est fluide et très agréable, on est dans un roman d’aventure palpitant aux multiples rebondissements et complots. L’histoire est prenante. Le tout dans un univers voltapunk aux machines incroyables ! A découvrir !

lhomme-electrique-victor-fleury-bragelonne-review-lecture-steampunk-voltapunk-aventure-1

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.