Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Roman – Les Outrepasseurs, tome 4 : Ferenusia

les-outrpasseurs-tome-4-ferenusia-cindy-van-wilder-gulf-stream-editions-livre-roman-avis-critique1

Roman – Les Outrepasseurs, tome 4 : Ferenusia

Quand j’ai réalisé que Cindy Van Wilder avait écrit un tome 4 pour Les Outrepasseurs, j’étais joie ! J’avais adoré les trois premiers tome. Celui-ci se penche sur les Ferreux, fés réduient à l’état d’esclave…

« Qui étaient ces êtres, si semblables et pourtant si différents des hommes ? On ne pouvait pas nier leur peau grise, qui se détachait délicatement de la structure de fer à laquelle ils s’accrochaient avec toute l’aisance d’alpinistes chevronnés. Soudain, la caméra bascula sur le buste de la statue de la Liberté. En lettre majuscules, vert sombre, s’étalait le mot : FERENUSIA. »
Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seul survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets, quitte à éliminer le moindre témoin de leurs forfaits passés…


Le tome 4 est un peut différent des trois autres tomes. On délaisse un peu le monde des Outrepasseurs pour se concentrer sur Ferenusia. Même si l’ombre des Outrepasseurs plane au dessus et qu’on en retrouve une partie, ce quatrième tome est beaucoup plus centré sur ces êtres qui sortent à la vu de tous : les Ferreux.

Ce dernier tome apporte quelques éclaircissements sur les zones d’ombres de la trilogie, ce qui n’est pas plus mal. Et il se concentre sur les Ferreux, ces êtres qui m’ont beaucoup toucher et qui cherchent à se mettre sous la lumière afin d’avoir les mêmes droits que les humains. Les Outrepasseurs étant complètement dispersés, les Ferreux en profitent pour s’échapper de leurs prisons. Comme les précédents, Cindy Van Wilder manie la plume avec brio et nous offre un très beau roman qui fait une grande place à l’acceptation de soit à travers l’histoire des Ferreux.

Comme les précédents tome, chaque chapitre est raconté par un des protagonistes qui, dans ce tome, nous font voyager à travers le monde et leur monde. Et beaucoup d’amour au rendez-vous ! Je n’ai pas envie d’en parler plus car je ne souhaite rien spoiler mais c’est vraiment un très beau roman, rempli d’espoir, d’humanité et de tolérance… Ce qui nous manque beaucoup aujourd’hui !

les-outrpasseurs-tome-4-ferenusia-cindy-van-wilder-gulf-stream-editions-livre-roman-avis-critique

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.