Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > La Malédiction de la Pierre de Lune – Tome 2 – Rome

la-malediction-pierre-de-lune-tome-2-gulf-stream-critique-livre

La Malédiction de la Pierre de Lune – Tome 2 – Rome

Carla est de retour dans le second tome de La Malédiction de la Pierre de Lune et quand nous l’avions quitté dans le premier tome, la jeune fille quittait Florence pour aller se réfugier à Rome. L’auteure, Catherine Cuenca, s’arrêtait de façon à nous mettre l’eau à la bouche concernant les aventures de cette jeune fille passionné de peinture. J’ai enfin pu continuer ma lecture avec l’arrivée du tome 2.

 

Juin 1478. Un mois a passé depuis que Carla et Vincenzo se sont réfugiés à Rome. Hébergée chez Rosso de Lampedusa, le parrain de Vincenzo, Carla est devenue la demoiselle de compagnie de Claudia, pour laquelle elle peint. La jeune Florentine l’accompagne également dans des cercles d’artistes organisés par de riches banquiers et des mécènes romains. Cependant, son talent n’est pas reconnu dans ce milieu d’hommes. Dans le même temps, sa santé s’altère, car la malédiction de Silvia pèse sur Carla. De plus, cette dernière s’inquiète pour son oncle Savino dont elle n’a aucune nouvelle. L’arrivée de Filippo Luigi, un ami de Savino, qui la convainc de se faire exorciser, va bouleverser ses relations avec Claudia. Carla se trouve plongée malgré elle au coeur du complot des Médicis contre le pape.

 

Enfin, je retrouve Carla et la suite de ses aventures qui se déroulent cette fois à Rome. Malheureusement pour elle, ses soucis l’ont suivis et on pourrait même dire que cela ne va pas en s’arrangeant… Elle doit faire face à plusieurs problèmes en plus de la malédiction qui pèse sur elle. Être une femme qui peint à cette époque n’est pas chose facile, dans ce milieu d’hommes, surtout quand on est de condition modeste. On suit avec ferveur l’envie de la jeune femme de se reconstruire et d’avancer mais ce tome 2, bien plus sombre que le premier, va la mener là où elle n’aurait jamais imaginer atterrir…

Entre roman historique et roman fantastique, La Malédiction de la Pierre de Lune – Tome 2 : Rome continue son exploration de la sorcellerie, plutôt mal vue à l’époque, la religion et bien sûr la Renaissance à travers l’art. Le style de l’auteur est toujours aussi captivant, de grande qualité et les éditions Gulf Stream nous offre toujours un aussi joli livre. Si vous avez aimé le premier tome, foncez, c’est encore mieux ! Et forcément hâte de lire la suite !

 

la-malediction-pierre-de-lune-tome-2-gulf-stream-critique-livre

 

Carla est de retour dans le second tome de La Malédiction de la Pierre de Lune et quand nous l'avions quitté dans le premier tome, la jeune fille quittait Florence pour aller se réfugier à Rome. L'auteure, Catherine Cuenca, s’arrêtait de façon à nous mettre l'eau à la bouche concernant les aventures de cette jeune fille passionné de peinture. J'ai enfin pu continuer ma lecture avec l'arrivée du tome 2.   Juin 1478. Un mois a passé depuis que Carla et Vincenzo se sont réfugiés à Rome. Hébergée chez Rosso de Lampedusa, le parrain de Vincenzo, Carla est devenue la demoiselle…

En gros, ce qu'il faut retenir

Si vous avez aimé le premier tome, foncez, c'est encore mieux ! Et forcément hâte de lire la suite !

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.