Accueil > Ciné / Séries > Avis Ciné / Séries > [Séries] American Horror Story – Nos impressions
american-horror-story

[Séries] American Horror Story – Nos impressions

american-horror-story
[warning]ATTENTION : N’ayez crainte, pas de spoiler ici. Simplement le pitch de la série et quelques infos sur ses créateurs[/warning]

Il est toujours intéressant de savoir qui se cache dans l’alcôve de la création.  Quel background affichent les créateurs pour nous éclairer sur leur nouveau bébé ? Ryan Murphy et Brad Falchuk aiment apparemment travailler ensemble et leurs deux séries TV les plus connues ne sont autres que Nip / Tuck et Glee. Deux univers aux antipodes avec à ma droite deux chirurgiens esthétiques obsédés sexuels exerçant leur honorable profession à Miami, et à ma gauche une bande de parias qui chantent dans la chorale de leur lycée, et pas trop obsédés sexuels mais amateurs de comédies musicales.

American-Horror-Story-poster

Les deux compères se sont récemment exprimés dans une interview en anglais, afin de donner leur point de vue et le pourquoi du comment se lancer dans une « scary série« . En gros, ils aiment relever des défis et affectionnent les films d’horreur, mais pas ceux qu’ils qualifient de : « torture pornographique » un genre qui fleuri sur grand écran dans des films comme le remake de « Massacre à la Tronçonneuse« . Ils savent exactement comment finira la série, mais se laissent une marge de manœuvre concernant les personnages. Ces derniers sont campés par des acteurs confirmés avec en tête de peloton Dylan McDermott (rôle principal dans la série TV The Practive, Bobby Donnel et Associés) et Connie Britton (épouse du coach dans Friday Night Lights, excellente 1ère saison sur une équipe de football américain dans un lycée). Un Dylan McDermott tout en fessier et pectoraux galbés qui soufflera ses cinquante bougies le 26 octobre prochain (!). Comme quoi la télé, ça conserve. On retrouve aussi Jessica Lange (bien conservée aussi mais surtout grâce à la fée chirurgie esthétique),  Frances Conroy (matriarche de la famille Fisher de Six Feet Under) et l’excellent Denis O’Hare récemment vu dans la saison 3 de True Blood en qualité de Roi des vampires.

 

american-horror-story-1x02

Revenons donc sur la pierre angulaire d’American Horror Story : une maison hantée. Et on peut dire que les esprits démoniaques se bousculent au portillon. Surtout dans le premier épisode qui part un peu dans tous les sens, voulant à tout prix terrifier le téléspectateur au risque de le perdre … jusqu’à environ 35 / 40 minutes où la série prend un second souffle, se concentrant sur le couple Harmon,  en proie à l’infidélité du mari, à feu leur nouveau-né, à leur fille adolescente et à la seconde chance qu’ils se donnent en emménageant dans cette maison. Le deuxième épisode est mieux monté et laisse enfin l’atmosphère oppressante de la maison prendre insidieusement le dessus. Treize épisodes sont prévus pour cette première saison d’American Horror Story, qui trouve son rythme de croisière dès le deuxième épisode. Les créateurs ont affirmé vouloir se focaliser sur le déchirement d’un couple marié vu à travers le prisme d’une maison hantée. Gageons que la multitude d’histoires secondaires aura de quoi alimenter les épisodes suivants et nous faire hérisser les poils !

A propos de Karine

Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.