Accueil > Ciné / Séries > Avis Ciné / Séries > Ciné – Un Raccourci dans le Temps

un-raccourci-dans-le-temps-ava-duvernay-oprah-fisney-film-critique-image-une

Ciné – Un Raccourci dans le Temps

C’est lors de la Journée des droits des femmes, ce 8 mars 2018, que Disney a choisi de présenter son nouveau film, au casting très féminin (Storm Reid, Oprah Winfrey, Reese Witherspoon …), Un raccourci dans le temps (A Wrinkle in Time) réalisé par Ava DuVernay (Selma, Middle of Nowhere). Il s’agit d’une adaptation cinématographique du roman de Madeleine L’Engle, publié en 1962 et qui a fait rêver des millions de petites filles.

un-raccourci-dans-le-temps-ava-duvernay-oprah-fisney-film-critique-image

L’histoire suit le destin de la jeune Meg Murry, une jeune adolescente tourmentée. Son père, un scientifique un peu fou, disparaît mystérieusement un jour. La jeune fille, son petit frère Charles Wallace et son meilleur ami Calvin partent à sa recherche en plongeant dans une dimension parallèle.
Ils se retrouvent alors dans un univers étrange et effrayant, devant fuir les ténèbres qui cherchent à conquérir le monde. Ils devront ainsi retrouver son père et parcourir ces planètes inconnues. Dans leur quête ils rencontreront notamment trois fées allumés aux looks colorés et aux intentions mystérieuses.

Durant le Livestream depuis New York , Ava DuVernay entourée d’une partie du casting se souvient losque le studio lui a proposé le projet et qu’elle à demandé à réfléchir. C’est à la lecture du scénario de Jennifer Lee et Jeff Stockwell qu’elle commença à voir comment l’histoire pourrait prendre vie à l’écran : « C’était une histoire passionnante, propice à l’imagination, et le fait que ce soit une héroïne féminine au centre de ce voyage extraordinaire me parlait vraiment en tant que femme. « Un raccourci dans le temps » est un mélange puissant et superbe de mystère, de fantastique, d’aventure, de science, de romance, de commentaire social et de spiritualité. Ce n’est pas courant d’avoir une fille au centre d’une histoire aussi riche, entre mondes et planètes, et c’est encore plus rare qu’elle soit de couleur… C’est vraiment quelque chose qui sort de l’ordinaire et qui stimule l’imagination.»

Ava DuVernay a toujours songé à Oprah Winfrey pour incarner Madame Quidam, la plus âgée et la plus avisée des trois dames. Avec ses consœurs Madame Qui (Mindy Kaling) et Madame Quiproquo (Reese Witherspoon) , elles se sont faites les défenseuses de tout ce qui est beau et bon dans l’univers, et ont choisi d’aider Meg, Charles Wallace et Calvin à retrouver le professeur Murry.Ophra Winfrey nous raconte aussi comment Ava s’est battue pour que le personnage de Meg Murry soit incarné par la jeune Charlotte Jones Voiklis.

En résumé pour moi : une fable esthétique à l’écran et portée par un casting hétéroclite. Un bon film à voir par les amateurs du genre, malgré des défauts; des longueurs au début sans doute nécessaires pour installer l’histoire, des événements imprévisibles mais bien ficelés. Il y a un manque de détails explicatifs sur les événements à la fin, ce qui est dommage. A mon sens, ce qui sauve l’ensemble tient dans la personnalité des jeunes héros, de toute la solidarité et tout l’entrain qu’ils mettent en commun à se préserver et à s’entre-aider.

Rendez-vous en salles pour découvrir ce nouveau film des studios Disney, et vous faire votre avis.

 

 

A propos de Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.