Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Total War : Throne of Britannia – Notre test

total-war-throne-of-britannia-test-avis-review-screenshot-7

Total War : Throne of Britannia – Notre test

Voici le nouveau venu dans la longue lignée des Total War : Throne of Britannia. Creative Assembly nous sort ici un nouveau titre dans la franchise à la différence près qu’il s’agit ici d’un spin off. Ce volet se focalise sur une période précise de l’histoire Anglaise. Nous allons revivre les faits marquant du IX ème siècle. Entre invasion vikings, alliance des factions, et naissance de la nation Anglaise, vous saurez tout de cette période.

A l’assaut !

total-war-throne-of-britannia-test-avis-review-screenshot-1Pour débuter, vous aurez à faire le choix entre 10 factions réparties en 5 groupes différents. La difficulté est différente en fonction du peuple que vous incarnez. De plus, les conditions menant à la victoire ne sont pas les mêmes d’un groupe à l’autre. Cependant, toutes ces armées sont tout de même assez semblables à jouer et c’est un peu dommage. Une fois en jeu, les mécanismes classiques des Total War sont toujours présents. L’interface est globalement la même qu’avant. Les changements se font dans les détails mais pas toujours dans le bon sens.

 

total-war-throne-of-britannia-test-avis-review-screenshot-6Pas mal de choses ont étés simplifiées, comme l’arbre de construction des bâtiments. Fini les multiples embranchements, ici tout est beaucoup plus linéaire. Vous posez votre première pierre et il suffit ensuite d’upgrader chaque construction. Autre suppression, les espions, qui étaient tout de même fort pratique pour explorer les contrées avant d’attaquer.

D’un autre coté, il y a des ajouts qui sont vraiment plaisants. Vous avez à disposition tout l’arbre généalogique de votre roi. Vous pouvez influencer les unions entre deux personnes ce qui aura un impact direct sur vos relations et votre descendance. Ceci s’inscrit dans la lignée des pactes politiques que vous pouvez faire avec les autres colonies. (alliance militaire, traité de paix…) Concernant les armées, la grande nouveauté est le fait de pouvoir recruter des unités n’importe ou sur la carte. Une fois une unité recruté celle ci n’est pas pleinement opérationnelle. Elle se renforcera au fil des tours. Il faut donc bien jouer son coup pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau en se faisant attaquer.

 

total-war-throne-of-britannia-test-avis-review-screenshot-6Durant les phases de batailles, vous pourrez soit les jouer manuellement, soit faire des résolutions automatiques. On vous proposera alors le choix de trois tactiques de combat, agressif, défensif ou neutre. L’IA s’occupera du reste. Mais rien ne vaut une bonne tactique maison, avec toutes les joies que le combat apporte. On ne va pas se le cacher. On prend toujours un malin plaisir à gérer ses provinces, lever de nouvelles armées, et bien sur, passer au combat.

 

 

Du neuf avec du vieux ?

Graphiquement, ce Total War commence à accuser le poids des années. Le moteur graphique manque de punch et de détail. Cela est d’autant plus vrai pendant les grandes batailles. Certes, le nombre d’unités affichées à l’écran est impressionnant, mais les décors sont d’une tristesse… D’un point de vue du gameplay également, les ajustements sont minimes. Pire encore, certains bons points sont carrément supprimés. Les aficionados de la série ne seront vraiment pas dépaysés quand aux novices, il leur faudra un temps d’adaptation.

 

Voici le nouveau venu dans la longue lignée des Total War : Throne of Britannia. Creative Assembly nous sort ici un nouveau titre dans la franchise à la différence près qu'il s'agit ici d'un spin off. Ce volet se focalise sur une période précise de l'histoire Anglaise. Nous allons revivre les faits marquant du IX ème siècle. Entre invasion vikings, alliance des factions, et naissance de la nation Anglaise, vous saurez tout de cette période. A l'assaut ! Pour débuter, vous aurez à faire le choix entre 10 factions réparties en 5 groupes différents. La difficulté est différente en fonction du…

Ce qu'il faut en retenir

note

Ce Throne of Britannia reste un bon jeux dans l'ensemble, mais il manque de nouveautés. Les habitués navigueront en terrain connu mais on ne peux s’empêcher de penser que la licence commence à s'épuiser. Un remaniement en profondeur serait le bienvenue, tant sur le plan du gameplay que du moteur graphique. J'ai quand même passé de bons moments à défendre l’Angleterre, les habitués comme moi seront surement conquis, les novices un peu moins.


GG :
- Gestion de sa cité et des armées
- Le contexte historique
- Les grandes batailles

Pas GG :
- Graphisme vieillissant
- Les simplifications de certains point de gameplay
- Pas simple pour les néophytes
- L'attente entre les tours
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Accro aux jeux vidéo depuis petite, j'aime partager ma passion aux créatures magiques et autres Moldus. Pro de la Danse de l'Eau et Mage Spe Arcane, je voyage à dos de dragon dans mon monde, au milieu des bois et des animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.