Accueil > iOS / Android > Tests iOS / Android > Obscure Zone – Le test

test-obscure-zone-ios-kabam-review

Obscure Zone – Le test

Obscure Zone est un free to play sur mobiles proposé par Kabam et qui joue sur deux terrains : celui du tower defense et de la stratégie à la sauce Starcraft. Pour ma part, j’ai testé le jeu sur mon iPad, je ne joue que très peu sur mon smarphone, préférant être plus à l’aise sur ma tablette.

 

Qui dit stratégie, dit gestion de base et de troupes et gestion de tatanage de l’ennemi. Ici, vous pourrez taper sur la tronche soit de l’IA, soit d’autres joueurs en ligne, le but étant de récolter un max de ressources afin d’améliorer ou construire des bâtiments qui seront de plus en plus cher. La vie sur Tenebri (là où l’action du jeu prend place) c’est pas la fête non plus hein, faut mériter les choses. L’Obscure Zone est une colonie minière qui, comme son nom l’indique, est plongée dans l’obscurité. Vous êtes seuls bien sûr, les communications avec la Terre ont été coupés du coup, ça se tape pour chopé de l’Hexium, une énergie extra terrestre plutôt ultra convoitée. Du coup, va falloir défendre son steak. Et du coup construire sa base.

test-obscure-zone-ios-kabam-screenshotsObscure Zone fait partie de ces jeux chez qui l’action peu parfois être longue. Pour les plus patients d’entre vous, pas de problème, pour les impatients, si vous souhaitez avancer vite, va vous falloir sortir la carte bleue histoire d’acheter des crédits ou des items qui vous permettent d’accélérer les choses. Non parce qu’au début ça va vite, mais après… A noter qu’une fois l’application fermée, le temps continue de s’écouler in-game.

test-obscure-zone-ios-kabam-screenshotUne fois vos troupes entraînées, c’est partie pour la baston. Alors bien sûr, on est pas dans du Starcraft hein, vous pourrez donner des ordres sommaires à vos attaques et j’avoue que parfois, les unités empruntent des chemins pas toujours logique mais cela n’empêche pas la progression dans le jeu et les missions. Le gameplay est simple, tout se prend plutôt facilement en main et ce que j’aime, c’est qu’on peut y jouer un peu, genre vite fait dans les transport ou à la pause café. Le contraire est aussi possible hein, on peut passer plein de temps dessus si ça nous chante. Vous aurez le choix entre deux mode de jeu : en solo, où l’on avance de district en district ou alors de jouer en multijoueurs où vous attaquerez d’autres joueurs afin de leur chiper des ressources. Ce qui veut dire que votre bastion peut-être attaqué, donc n’oubliez pas de le surveiller !

test-obscure-zone-ios-kabamGraphiquement, le jeu s’en sort bien, niveau son et musique aussi. On regrette juste de ne pas pouvoir faire bouger la caméra quand certaines de nos unités vont se planquer derrière un mur… Vous avez par contre la possibilité de zoomer.

Facile à prendre en main, Obscure Zone nous plonge direct dans l’action et a même un petit côté addictif, mais plus on avance, plus le temps entre les actions s’étire et peut décourager les joueurs qui ne souhaitent pas sortir leur CB. Mais j’y ai passé un bon moment, Obscure Zone étant pour moi un bon jeu.

 

Obscure Zone est un free to play sur mobiles proposé par Kabam et qui joue sur deux terrains : celui du tower defense et de la stratégie à la sauce Starcraft. Pour ma part, j'ai testé le jeu sur mon iPad, je ne joue que très peu sur mon smarphone, préférant être plus à l'aise sur ma tablette.   Qui dit stratégie, dit gestion de base et de troupes et gestion de tatanage de l'ennemi. Ici, vous pourrez taper sur la tronche soit de l'IA, soit d'autres joueurs en ligne, le but étant de récolter un max de ressources afin…

En gros, ce qu'il faut retenir


GG :
Facile à prendre en main, interface claire, graphisme correct

Pas GG :
Boutique très présente, temps d’attente assez long entre chaque action une fois avancé dans le jeu
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.