Accueil > Jeux Vidéo > Dr Lautrec et les Chevaliers Oubliés

Dr Lautrec et les Chevaliers Oubliés

Dr Lautrec ? Mais ce n’est pas Professeur Layton le gars aux énigmes ? Bon j’avoue que moi Layton, ça m’a vite gonflé, je n’ai pas du tout un esprit logique et les énigmes ont fini par me m’exaspérer… Quand on m’a parlé de Dr Lautrec, je n’etais pas plus interessée que ça. Quand on m’a présenté le jeu, j’ai vraiment eu envie de tester tout ça, en espérant que les énigmes ne me rebute pas. Alors point d’avis sur la 3D dans ce test, je ne joue jamais en 3D pour la simple et bonne raison que ça me rend malade. Oui, oui…

 

 

Vous voilà donc à Paris à la fin du XIXeme siecle et la préparation pour l’Exposition Universelle de 1900 secoue la ville. Vous incarnez le Docteur Lautrec, professeur d’archéologie au Musée d’histoire naturelle, arrogant et imbu de sa personne, vous rappellant sans cesse qu’il est bien au dessus du paquet Vous êtes acompagnée de Sophie Coubertin (qui vous aime beaucoup quand même) et Nico, un petit singe. Votre seul interêt dans la vie c’est de chercher des trésors sous la ville. Et forcément, vous n’êtes pas le seul. Et tout ce beau monde cherche le trésors ultimee : le trésor de la dynastie des Bourbons. Tout un programme !

 

Bref, l’histoire se lance lorsque qu’une certaine Marie Beltoise se pointe dans votre bureau avec un drôle d’objet dont elle n’arrive pas à percer le secret. Vous si. Et vous voilà partie pour une chasse au trésor dans Paris. Le jeu en lui même est sympa, les phases de dessins animé sont jolies, le character design chouette et la vue du vieux Paris pour vous déplacer dans Paris est excellente. Petit bémol dans les phases d’infiltrations dans les Catacombes, c’est pas top aux niveau graphismes (bon ok on est dans les Catacombes…). C’est assez vide, c’est plus ou moins la même chose tout le temps.

 

Concernant les énigmes, attention, si tu es un joueur qui cherche du défi, tu sera déçu. Ce jeu a été fait pour moi. Les enigmes sont simples et ont une raison d’être là, elles vous permettent de trouver les trésors. Donc je ne me suis pas torturée la tête pendant des heures. Pour aller chercher vos trésors vous devrez passer par six phases. La première étant de vous rendre au Repaire, la taverne qui est le point de départ de chaque quète. Ensuite, vous vous déplacerez sur la carte de Paris pour vous rendre à destination. Vient la « vue de la ville ». La caméra se rapproche de vos personnage, ce qui vous permet de parler avec les habitants afin de glaner des infos et de trouver les entrées des labyrinthes. Une fois dans le labyrinthe, vous passez en mode infiltration (bah oui, c’est quand Noriaki Okamura aux commandes, il a bossé sur Metal Gear Solid.) où vous devez éviter de vous faire voir par la police et éviter les differents pièges. Viennent ensuite les puzzles qui prennent forme de mot-croisés, logique… Une fois l’énigme résolu, à vous le trésor. Enfin pas tout à fait car dans Dr Lautrec, les trésors sont habités Vous devez donc maitriser les esprits gardiens. Sinon, pas de trésors ! Une sorte de combat de Pokémon. La durée de vie se situe au alentour d’une vingtaine d’heures. On regrettera les dialogues entièrement traduits certes mais aucun doublage en français. Donc entendre des sois-disant parisiens qui cherche des trésors dans Paris parler avec un accent anglais, mouais. Heureusement, tout le reste est traduit. Par contre, quand on aime l’histoire de Paris, on est servi. On apprend beaucoup de choses !

En conclusion, on est pas dans un Layton et c’est tant mieux. J’en vois déjà au loin qui prépare leur pierre, au vu des differents tests effectué sur ce jeu et la comparaison avec LE Layton. Et bien moi je préfère Dr Lautrec. Enigmes plus simple, et elles ont des raisons d’êtres là ! On est à Paris, c’est bien rendu, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer au titre de Konami. Et pi c’est tout !

 

En gros, ce qu'il faut retenir

Note

User Rating: Be the first one !

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.