Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Romance – Sans Façon – Notre avis
sans-façon-belinda-bornsmith-editions-cyplog-chronique-avis-romance-male-to-male-2

Romance – Sans Façon – Notre avis

C’est aujourd’hui que Sans Façon de Belinda Bornsmith est disponible aux éditions Cyplog. Il s’agit d’une romance M/M (donc male to male, homme / homme pour les trois du fond qui n’ont pas suivi…) Donc si ce n’est pas votre style, passez donc votre chemin mon bon ami ! Et petit warning important, on est dans une romance pour public averti, c’est chaud, très chaud et très explicite. Vous êtes prévenus. De mon côté, je découvre ce genre de romance et c’est ma première lecture de cette autrice.

Kory
Hot. Sexy. Beau à se damner.
Ce sont les mots qui me viennent direct à l’esprit lorsque je croise pour la première fois, dans l’ascenseur, le nouveau locataire qui vient d’emménager dans l’immeuble où je vis. Au même étage que le mien, en plus. En revanche, le gars n’est pas franchement des plus ouverts. Un euphémisme !
Spontané et bavard, je sais que je devrais renoncer à mes tentatives de l’aborder, mais c’est mission quasi impossible : jamais un mec ne m’a autant attiré. Alors, quand je le surprends un soir à rouler une pelle à un type, il m’est difficile de contenir mes espoirs. Même les plus stupides.
Et j’en ai un paquet. Un jour, une erreur de boîte aux lettres va me donner un sacré coup de pouce. Une chose en entraînant une autre, bientôt, je brûle tout simplement de découvrir Tyron, l’homme complexe qui se cache derrière cette façade d’ours mal léché.
Tyron
Putain ! C’est qui ce mec qui me gonfle les matins dans l’ascenseur ?


Kory, Tyron, ils n’auraient pu être plus différents.
Pourtant, cela pourrait bien fonctionner entre eux… et même sacrément…

Le résumé donne à lui seul des éléments sur nos deux protagonistes. Kory d’un côté, plutôt extraverti (alors non, il n’est pas non plus à sautiller partout en poussant des cris, loin de là, il est juste plus expressif) et de l’autre, Tyron, aussi accueillant qu’un ours qui a la dalle. Voilà. Autant qu’ils sont à l’opposé l’un de l’autre. Et pourtant. Kory brûle d’impatience d’en découvrir plus, beaucoup plus sur son voisin.

Alors c’est la foire aux beaux gosses et après tout, c’est aussi ça qu’on aime dans ces romances ! J’aime aussi ces livres tranche de vis où l’on suit deux personnages dans un moment précis de leur vie. Avec les bon comme les mauvais côtés (oui, les romances, ce n’est pas toujours fiesta boom boom à tout les étages ! On est loin des clichés). Ici nous suivons donc Kory et Tyron. Ce dernier s’installe dans l’immeuble de Kory, sur le même palier. Et il va définitivement changer sa vie.

Kory, c’est un garçon lumineux, joyeux et j’ai beaucoup apprécié son personnage, touchant, sensible. Puis il est fan de cuisine (un vrai cordon bleu), il en fait ses études. Et pour joindre les deux bouts, il bosse comme serveur dans un restaurant et fait des heures pour aider dans un refuge. Oui, il adore les animaux ! D’ailleurs, il partage son appart avec Caramel, petite minette qu’il a trouvé dans une poubelle (comment ne pas craquer franchement !!) Malgré des galères, il partage sa joie de vivre avec sa bande de pote qui sont ses piliers.

Tyron… Tyron, on est bien bien à l’opposé ! Le plus grand économiseur de mot du monde. Le beau gosse tatoué mystérieux. Il est froid, renfermé et il a construit tout un tas de mur pour se protéger. Mais que cache-t-il sous cette carapace ?

On est entrainé dans leur vie par la plume de l’autrice qui se veut fluide et efficace. Les caractères opposé des deux protagonistes donne lieu à des échanges percutant, parfois difficile et douloureux, parfois très fun avec des quiproquos dedans, forcément ! Il y a quelques longueurs mais on a tellement envie de savoir comment les choses vont évolué pour ces deux là. J’ai adoré entrer dans leur vie, voir leurs faiblesses, leurs blessures mais aussi leurs résiliences face au aléas de la vie. La relation que Tyron a avec Pok, son « père adoptif » m’a énormément touché. Le roman a beau comporter pas mal de sexe très explicite, c’est parfois brut et parfois tendre. Mais c’est souvent beau. Parce que nos deux beaux gosses vont passer par plein de stade et certains pas toujours sympa : les doutes, la peur, le rejet mais aussi la découverte, la tendresse, l’échange. Tout un tas d’émotions qui fond que l’amour est tout simplement beau ! Les sentiments sont exprimés soit de façon très douce soit de façon très cru mais ils s’expriment. Sans barrière.

En résumé, c’était une très chouette lecture pour moi. J’ai passé un très bon moment avec Sans Façon (et vous devez lire le livre du pourquoi ce titre ! On ne pouvait trouver mieux ^^) Les personnages, que ce soit les protagonistes ou les personnages secondaire sont unique en leur genre et ne souffre pas des clichés. Bon à par qu’ils sont tous canons. Mais ça, ce n’est pas pour déplaire. Les scènes hot donne chaud et vu le temps, ça ne fait pas de mal !

sans-façon-belinda-bornsmith-editions-cyplog-chronique-avis-romance-male-to-male-1

A propos de Shoop

Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.