Accueil > Coin Lecture > Avis Lecture > Les Outrepasseurs – Tome 1 : Les Héritiers

les-outrepasseurs-tome-1-les-heritiers-cindy-van-wilder-review-critique

Les Outrepasseurs – Tome 1 : Les Héritiers

J’aime autant lire que jouer aux jeux vidéo. Je suis plutôt orientée lecture fantasy, fantastique, bref, tout ce qui peut me transporter dans un autre monde, sans prise de tête, sans que ce soit difficile à lire ou pompeux mais sans être gnian-gnian (l’inverse de Twilight en gros que, comme une grosse maso que je suis, j’ai lu jusqu’au bout parce que je suis obligée de finir une série même si les deux dernier tome ont failli plusieurs fois finir dans le mur…).

Assez parlé de ma vie. L’occasion m’a été donnée de lire Les Outrepasseurs – Tome 1 : Les Héritiers de l’auteure belge Cindy Van Wilder. Ce roman est son premier mais elle a écrit quelques nouvelles et autres que l’on peut retrouver sur son blog. En 2012, Les Outrepasseurs est accepté par les éditions Gulf Stream et en 2014, le premier tome débarque. Classé dans la catégorie lecture pour jeunes adultes, qu’est-ce que ça donne au final ?

Avant de me lancer dans ma petite critique, rien ne vaut le synopsis du livre :

« -Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

– Nous ?

– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie… »

 

Deux époques différentes, une même destinée

Oui parce que les Fés ne sont pas super sympas ici… Peter, le personnage principal, va l’apprendre assez rapidement. Fils d’une mère plutôt distante, c’est un ado assez banal qui rêve de devenir un grand footballeur. Une nuit, alors qu’il cherche sa mère dans le jardin, il échappe à une attaque orchestrée par d’étranges animaux et il est sauvé par un renard. Oui, on plonge directement dans un autre monde. A partir de ce moment, toute sa vie bascule, et il passera une nuit plutôt étrange où il apprendra tout un tas de choses à propos de sa famille. Mais rien ne sera plus comme avant. Peter se retrouve avec d’autres adolescents dans les sous-sols d’une demeure où il devra plonger dans un bassin afin de voir le passé de ses ancêtres et tenter d’accepter le tout, malgré ses méfiances et son incompréhension face à tout ce qui lui arrive. Bref, assez parlé de tout ça, je ne vais pas non plus vous raconter le livre !

 

Les Fés ne sont pas ceux que vous croyez

Ce livre étant le premier tome, tous les personnages ne sont pas mis en place ; la bonne nouvelle, c’est que j’ai envie de lire la suite pour savoir ce qui s’y passe. Je me suis laissée entraîner dans ce monde fantastique où les Fés (au masculin dans le texte) n’ont rien à voir avec Clochette et compagnie non. Ce sont des êtres méchants, durs et sans pitié, et les Outrepasseurs sont là pour les combattre. Ça se lit facilement, c’est bien écrit, clair et vraiment prenant. Bien-sûr, cela reflète mon avis mais je suis bien dans mon univers avec ce livre. L’histoire met un peu de temps à se mettre en place mais une fois lancée, l’action ne se stoppe pas et on ne nous laisse pas le temps de souffler. On est balancé entre deux époques, celle de Peter et celle de ses ancêtres (pour la plupart du récit d’ailleurs), ce qui nous permet de connaître l’histoire des Outrepasseurs, d’en apprendre plus sur eux. Les personnages dans le passé sont intéressants et j’ai aimé en lire beaucoup sur leur histoire, leurs problèmes avec ces féroces Fés. Dommage qu’il y ait moins de passages dans le présent, mais en même temps, je me dis qu’il y a encore deux tomes à venir.

J’ai pour le moment beaucoup apprécié la façon dont les Fés se comportent. Vraiment pas sympathiques, de vrais méchants, sans cœur, sans pitié. Et ça fait du bien, j’aime les méchants très méchants ! Et de voir ces êtres décrits de cette façon, ça change de beaucoup de roman de fantasy.

 

En résumé, j’ai beaucoup apprécié cette lecture, j’ai envie de lire la suite, j’ai adoré les parties dans le passé. Et surtout, on ne nage pas dans le gnian-gnian parfois habituel à ce genre de lecture pour jeunes adultes. Bref, j’ai passé un très bon moment dans un autre monde et j’ai hâte d’y retourner ! Et petit plus, le livre est très joli.

 

les-outrepasseurs-tome-1-les-heritiers-cindy-van-wilder-review-critique-livre

 

J'aime autant lire que jouer aux jeux vidéo. Je suis plutôt orientée lecture fantasy, fantastique, bref, tout ce qui peut me transporter dans un autre monde, sans prise de tête, sans que ce soit difficile à lire ou pompeux mais sans être gnian-gnian (l'inverse de Twilight en gros que, comme une grosse maso que je suis, j'ai lu jusqu'au bout parce que je suis obligée de finir une série même si les deux dernier tome ont failli plusieurs fois finir dans le mur...). Assez parlé de ma vie. L'occasion m'a été donnée de lire Les Outrepasseurs – Tome 1 : Les…

En gros, ce qu'il faut retenir

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Adepte de la danse de l’eau et des boules de feu en tous genres. N’aime ni le soleil, ni les endroits avec du monde dedans sauf Disneyland où elle vit une partie de l’année. Elle voue un culte sans limite au mec au bouclier de chez Marvel et ne s’est toujours pas remise du départ à la retraite de Chris Metzen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.