Accueil > Ciné / Séries > Avis Ciné / Séries > Série – Sur ordre de Dieu – Notre avis
sur-ordre-de-Dieu-dinsye-plus-mini-serie-adrew-gardfield-fait-divers-histoire-vrai-1

Série – Sur ordre de Dieu – Notre avis

Under the banner of Heaven

La série, qui se découpe en 7 épisodes de 45 / 50 minutes, est à visionner sur Disney +.

Andrew Garfield ( Spiderman ), y incarne un flic mormon, dont les croyances vont être bousculées après le meurtre d’une jeune femme, issue de la communauté mormone, et sa fille de 15 mois. Il s’agit d’un véritable fait divers qui s’est déroulé en 1984.

L’enquête va s’avérer complexe, et pourrait bien perturber plus d’un spectateur. Car plonger dans les entrailles d’une famille, les Lafferty – aussi appelés les Kennedy de l’Utah, n’est pas sans risques.

La série s’inspire du livre « Under the banner of heaven » écrit par John Krakauer, à qui l’ont doit déjà «  Into the Wild ».

La force du récit – Krakauer est journaliste – s’appuie sur la complexité des personnages, et la capacité de l’auteur à retranscrire leur façon de vivre si empreinte de foi exacerbée. Les constantes références à leur religion pourraient en rebuter certains…

L’histoire principale s’appuie sur les fondateurs de la communauté mormone, notamment Joseph Smith et la vision extrême de sa foi. Adepte de la polygamie, il s’imagine en prophète et considère les femmes comme de simples servantes.

Une vision archaïque d’une patrie idéalisée appelée « Zion », que certains membres de la famille Lafferty vont avoir tendance à appliquer à la lettre. L’un des frères est incarné par Sam Worthington, connu pour son rôle dans « Avatar ».

La direction de la photographie dans « Sur ordre de Dieu » n’est pas sans rappeler celle de « True Detective ». L’enquête se déroule lentement, avec des passages assez durs parfois, brefs mais violents. Andrew Garfield réussit à nous transmettre ses doutes, et l’on progresse avec lui, sans savoir vers quelle direction l’enquête ira.

« Sur ordre de Dieu » est une série qui marque, questionne, même après la fin du dernier épisode…

A propos de Karine

Avatar photo
Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.