Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Portal Knights – Notre test

Portal-Knights-PS4-Xbox-One-test

Portal Knights – Notre test

Un jour, Minecraft est arrivé et a changé beaucoup de chose au niveau jeu vidéo d’exploration et de craft. Et ce dès l’arrivée de l’alpha du jeu, il y a déjà quelques années. Et forcément, suite à son succès, d’autres se sont jetés dans la brèche avec plus ou moins de réussite.  Portal Knights a débarqué depuis quelques temps et semble sortir son épingle du jeu.

Même si ici, on ne casse pas des carrés, le principe est plus ou moins le même : on construit, on récolte (avec l’outil adapté), on agence comme on le veut, bref, on maroufle comme dirait Valérie D. Mais dans Portal Knights, on trouvera aussi une touche d’action-rpg traditionnel.

Portal-Knights-PS4-Xbox-One-test

On évolue dans un monde détruit. Il a subi un cataclysme, la Fracture, et s’est dispersé en différents petites îles qu’il faudra visiter. Et une fois dessus, y a plu qu’à réactiver les portails de téléportations. En trouvais le bon matériel bien sûr. C’est déjà la une grosse différence avec Minecraft : au lieu de se retrouver dans un espace immense, on se retrouve sur de petit îlots. Et là où avec Minecraft, on crée une histoire et une aventure, avec Portal Knights, on ne fait que visiter des petits mondes assez similaires et la routine s’installe rapidement : on débarque sur l’île, on tu des ennemies, on récupères des matériaux, on trouve le portail et hop, on change d’île et on recommence. L’aspect créatif est mis de côté vu que de toute façon, on passe rapidement, pourquoi construire ?

Mais si on joue à plusieurs, le jeu gagne de l’intérêt. On peut y jouer à deux en écran splitté ou à 4 en ligne.  Cela devient plus intéressant, on construit une base, on mets les compétence de chacun à profit, bref, on s’ennuie moins.

Si le côté créatif est un peu laissé de côté, c’est surtout que Portal Knights se concentre sur son côté action et différentes classes de personnages. On retrouve les aspects du RPG quand on créé son personnage : on choisit sa classe (rôdeur, mage ou guerrier), son apparence et bien sûr un nom.  On gagne également des points de compétence à chaque niveaux et un choix de compétence propre à la classe choisie tout les cinq niveaux.

Mais on reste tout de même dans du classique et on tourne rapidement en rond avec Portal Knights. Le côté multijoueurs relance grandement l’intérêt et le jeu plait au plus jeune. Le mélange craft / rpg est sympa mais il aurait fallu les approfondir bien plus. Graphiquement, j’aime beaucoup ! C’est coloré, c’est joli, j’adore !

 

 

 

 

Un jour, Minecraft est arrivé et a changé beaucoup de chose au niveau jeu vidéo d'exploration et de craft. Et ce dès l'arrivée de l'alpha du jeu, il y a déjà quelques années. Et forcément, suite à son succès, d'autres se sont jetés dans la brèche avec plus ou moins de réussite.  Portal Knights a débarqué depuis quelques temps et semble sortir son épingle du jeu. Même si ici, on ne casse pas des carrés, le principe est plus ou moins le même : on construit, on récolte (avec l'outil adapté), on agence comme on le veut, bref, on maroufle…

Ce qu'il faut en retenir


GG :
- Plutôt joli
- Fun en multi
- Plait aux kids

Pas GG :
- Répétitif
- Côté créatif et RPG pas assez poussé
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Accro aux jeux vidéo depuis petite, j'aime partager ma passion aux créatures magiques et autres Moldus. Pro de la Danse de l'Eau et Mage Spe Arcane, je voyage à dos de dragon dans mon monde, au milieu des bois et des animaux.

A lire aussi :

World-of-Warcraft-Battle-for-Azeroth-Blizzard-MMORPG-Logo

World of Warcraft : Battle for Azeroth a une date de sortie

Jusqu’à maintenant on était un peu en suspens avec un vague été 2018 qui s’étalait …

Une mise à jour 1.0 pour World of Tanks

Depuis le 21 mars, le jeu de tanks de Wargaming bénéficie du moteur graphique haut …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *