Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Elex, test d’un RPG (trop) ambitieux sur PS4

elex alb gameplay

Elex, test d’un RPG (trop) ambitieux sur PS4

Dévoilé en 2015, Elex est resté discret sur la scène vidéo ludique, les infos n’étant dévoilées qu’au compte-goutte. Mais THQ Nordic et Piranha, à qui l’on doit notamment Risen, n’ont pas chômé et nous propose aujourd’hui un RPG mêlant SF et heroic fantasy. Un concept novateur qui prendra place sur un monde ouvert extrêmement vaste.

Ce monde, c’est Magalan, une planète plutôt paisible jusqu’à ce qu’un météore vienne la percuter. De là, le chaos va s’installer, avec pour principal conflit, l’Elex. Une matière extraterrestre, sorte de drogue de l’espace, qui a des propriétés différentes selon l’utilisation qu’en font les personnes. Ceci va créer des clans bien distincts au nombre de 4. Les Albs, les Berserkers,  les Clerics et les hors la loi…

Le personnage que vous incarnerez est un Albs (pour l’instant) qui va se crasher mystérieusement avec son avion. Son clan veut sa peau mais à vous de découvrir pourquoi.

elex gameplay fr vf

De longues heures de jeu

Vous allez donc débuter votre quête complètement dépouillé, sans armure, sans armes hormis une pauvre barre de fer. Vous allez vite rencontrer un personnage qui vous vient en aide. En discutant avec lui et d’autres, on se rend alors compte que la quête va être longue et complexe. Se mêle à cela beaucoup de choix dans les questions et les réponses que vous donnerez. Elles influenceront directement le cours de l’aventure.

Les missions à effectuer sont donc nombreuses avec énormément de quêtes annexes en plus de la trame principale du jeu. Vous aurez la possibilité de choisir à quel clan vous souhaitez appartenir mais il faudra prouver votre valeur et débuter en bas de l’échelle. Une fois votre clan choisi, cela aura une répercussion directe sur votre façon d’aborder le combat. Le style médiéval à coup de grosse hache des berserkers ou bien la technologie futuriste des Clerics… Tout est une question d’affinité et de goût.

Il est à noter que tant que vous n’êtes pas affilié à un clan et que vous n’avez pas d’arme digne de ce nom, le jeu est assez ardu. Un simple coup de griffe ou de fusil suffit à vous terrasser. Une fois mort, il faudra reprendre souvent assez loin de votre dernière position. La carte étant immense, cavaler à pieds est assez rébarbatif. Heureusement, au fil des quêtes, vous découvrirez des téléporteurs qui vous épargneront ces longues balades.

elex gameplay fr vf_03

Au cœur de Magalan

Vos petites escapades vous font découvrir un monde assez varié, de la jungle en passant par le désert ou la neige. Les graphismes sont corrects, mais pas au niveau des dernières productions comme Horizon Zero Dawn par exemple. Même si les décors sont assez fournis en végétation, notamment dans la zone verte, il manque des effets de lumière ou de particules pour donner un peu plus de reliefs aux paysages. Certaines textures sont un peu grossières… Pas de quoi se fracasser la rétine.

Concernant la jouabilité, c’est assez rigide dans l’ensemble. Les déplacements, les combats, la barre d’endurance à gérer. Impossible d’attaquer comme un sourd… Ajoutez à cela des animations pas assez poussées, surtout lors des chutes où on a l’impression d’avoir un Playmobil entre les mains. Le jet pack sauve la mise puisqu’il facilite grandement la vie pour échapper à une attaque ennemie ou pour grimper des montagnes.

elex gameplay fr vf_02

La vérité est ailleurs

Malgré quelques défauts, Elex fait le job. J’ai eu un peu de mal à accrocher au début, mais je dois avouer qu’une fois l’histoire posée, on prend rapidement ses marques et un petit goût de reviens-y commence à pointer le bout de son nez. Choisir son camp, ses compétences, son équipement, c’est assez prenant. On se prend parfois à errer sans but précis, juste pour dézinguer du bestiaire et récupérer de la viande. Rien n’empêche aussi d’entamer plusieurs parties et de faire l’aventure en changeant de camp. Histoire de tester les habiletés de chaque tribu. De bonnes heures de jeux en perspective mais à réserver aux fans du genre, les autres risques de s’ennuyer et de pâtir du manque d’action.

 

Trailer de Elex sur PS4

Dévoilé en 2015, Elex est resté discret sur la scène vidéo ludique, les infos n'étant dévoilées qu'au compte-goutte. Mais THQ Nordic et Piranha, à qui l'on doit notamment Risen, n'ont pas chômé et nous propose aujourd'hui un RPG mêlant SF et heroic fantasy. Un concept novateur qui prendra place sur un monde ouvert extrêmement vaste. Ce monde, c'est Magalan, une planète plutôt paisible jusqu'à ce qu'un météore vienne la percuter. De là, le chaos va s'installer, avec pour principal conflit, l'Elex. Une matière extraterrestre, sorte de drogue de l'espace, qui a des propriétés différentes selon l'utilisation qu'en font les personnes.…

Ce qu'il faut en retenir

Elex est un titre prometteur sur le papier qui se perd dans un gameplay pas très bien équilibré, mais ravira les fans d'exploration en manque d'univers SF/fantasy. Les autres feront l'impasse facilement.


GG :
- Monde vaste et complètement ouvert
- 4 classes de personnage
- Nombreux choix scénaristiques
- Beaucoup de quêtes annexes

Pas GG :
- Animations des personnages et créatures
- Graphiquement pas très impressionnant
- Début laborieux
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Yaël

A lire aussi :

Agents-of-Mayhem-Volition-Deep-Silver

Agents of Mayhem – Nouvel agent

Un nouveau personnage vient rejoindre le casting haut en couleur d’Agents of Mayhem. Il s’agît …

L.A Noire est désormais disponible sur PS4, Xbox One et Switch

Arrêtez tout ! L.A Noire version remise au gout du jour est maintenant disponible sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *