Accueil > Jeux Vidéo > Tests Jeux Vidéo > Deus Ex : Le Chaînon Manquant

deus-ex-human-revolution-le-chainon-manquant

Deus Ex : Le Chaînon Manquant

Deus Ex : Human Revolution a été ma grosse surprise de cette année. En effet, l’univers n’était pas mon univers de prédilection mais en regardant un ami jouer, j’avoue qu’Adam Jensen m’a sérieusement tapé dans l’œil, du coup, je me devais d’y jouer. Et oui, j’assume. Du coup j’ai tout fait en décalage avec le reste du monde et je viens à peine de terminer le DLC qui s’intitule « Le Chaînon Manquant » (The Missing Link en VO).

Ce DLC prend place après les évenements de Hengsha. Vous embarquez dans un des cargos de BellTower et là boom… On ne sait pas ce qui vous arrive pendant trois jours. Et bien maintenant si.

deus-ex-human-revolution-chainon-manquant4Quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir un Adam Jensen ligoté à une chaise, torse-nu et en sang. En effet, les employés de BellTower ne sont pas super jouasse que vous traîniez clandestinement sur le bateau. Ils ne semblent pas au courant de qui vous êtes et de ce que vous fichez ici. Ils ont la traversée pour le découvrir. Oh et bien sur, vous n’avez plus d’augmentations. Super… Je suis nulle au jeu du fufu moi… Mais là, pas trop le choix, à part votre pantalon (malheureusement…) vous êtes à poil. Pas d’armes, pas d’armure, rien.

deus-ex-human-revolution-le-chainon-manquant1Au niveau de la prise en main, rien ne change, c’est comme pour Deux Ex HR, on retrouve de suite ses marques. Graphiquement, c’est beau, plus lisse que DEHR, un vrai travail a été fait la dessus. Au niveau du scénario, on reste dans le bain également. Toujours plein de choses à entendre, à lire si on prend le temps. D’ailleurs d’écouter les gardes peut vous aidez à retrouver votre matériel, n’oubliez pas que vous êtes pratiquement cul-nu et eux non. Une fois récupéré votre équipement, place à l’exploration du cargo, le furtif est votre meilleur ami (apparemment pas le mien…).On commence par les cales pour retrouver son équipement, d’ailleurs, c’est sympa de commencer à poil parce que d’une, malgré les tortures, Adam est top sexy et de deux, on a l’impression de recommencer au début. On remonte ensuite sur le pont du cargo, avec un petit air de Metal Gear Solid 2 (cargo, océan déchaîné, pluie battante…) et enfin on finit par débarquer dans une base navale secrète bien sur où il se trame des choses pas très catholiques. En gros et sans dévoiler, vous avez quelques PNJ importants, quelques quetes secondaires, des twists et deux choix à faire qui peuvent changer la face du Monde vous entendez ?! Pardon, qui peuvent modifier la fin du jeu plutôt…

deus-ex-human-revolution-le-chainon-manquantPas de boss dans ce DLC (ouf merci Eidos Montréal, on se souvient des boss du jeu, au Typhoon moi j’vous dit, y a que ça qu’ils comprennent…). Enfin si un. Mais qu’il est possible de neutraliser comme tout le monde. Et ça, ça fait plaisir. Les phases en furtif sont parfois assez tendu (le jeu prend en compte la verticalité, du coup les sons se propagent au dessus et au dessous de vous) surtout quand vous devez vous taper des aller-retour dans des zones déjà explorer mais truffer de gardes en alertes. Bon après faut dire que je ne suis pas la reine du fufu, je suis plutôt la reine du shotgun qui tache. Compter environ cinq heures de jeu (sept pour moi…).

 

Eidos Montréal nous offre un chouette DLC de Deus Ex avec un contenue qui ravira les fans. La durée de vie est bien plus qu’honnête pour un DLC et on apprécie le travaille graphique qui a été effectué.

 

Deus Ex : Human Revolution a été ma grosse surprise de cette année. En effet, l'univers n'était pas mon univers de prédilection mais en regardant un ami jouer, j'avoue qu'Adam Jensen m'a sérieusement tapé dans l’œil, du coup, je me devais d'y jouer. Et oui, j'assume. Du coup j'ai tout fait en décalage avec le reste du monde et je viens à peine de terminer le DLC qui s'intitule « Le Chaînon Manquant » (The Missing Link en VO). Ce DLC prend place après les évenements de Hengsha. Vous embarquez dans un des cargos de BellTower et là boom... On ne sait pas…

En gros, ce qu'il faut retenir


GG :
Première partie qui bouscule vos habitudes de jeu (pas d'augmentations...) et immersive, amélioration graphique et level design soigné, durée de vie, Adam Jensen torse-nu

Pas GG :
Peu de nouveauté, l'IA toujours autant futé
Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Shoop

Shoop
Accro aux jeux vidéo depuis petite, j'aime partager ma passion aux créatures magiques et autres Moldus. Pro de la Danse de l'Eau et Mage Spe Arcane, je voyage à dos de dragon dans mon monde, au milieu des bois et des animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.