Accueil > Geekeries > Parcs d'Attractions > Nigloland – Saison 2020 – On y était

nigloland-saison2020-parc-attraction-noisette-express

Nigloland – Saison 2020 – On y était

C’est dans un contexte très particulier et après plus de 4 mois d’attente que Nigloland a enfin pu rouvrir ses portes au public. Et forcément, j’y étais. J’ai ainsi pu tester la nouveauté 2020 dans une ambiance assez étrange.

Une ambiance particulière

Crise sanitaire oblige, le parc s’est paré de tout un attirail de nouvelles mesures afin d’assurer la sécurité des visiteurs et des employés. Niglo et Niglotte ne sont ainsi plus présents à l’entrée des parcs, les membres du personnel portent tous des masques ou visières de protection et des distributeurs de solution hydroalcoolique ont été installés un peu partout : à l’entrée et à la sortie de chaque attraction, restaurant et boutique, mais également au niveau des sanitaires et au niveau des caisses. Au total comptez environ 130 bornes réparties sur tout le parc.

Mais ce n’est pas qu’au parc et à son personnel de faire des efforts. Le public est également invité à prendre ses responsabilités. Ainsi le port du masque, bien qu’étant optionnel dans les allées du parc, devient obligatoire dans certaines attractions et toutes les files d’attentes mais également dans les magasin et files d’attente des restaurants. Et franchement, la plupart des gens ont joué le jeu. Et pour les quelques resquilleurs qui pensaient passer à travers le filet, les membres du personnel sont là pour leur rappeler les règles. Il faut savoir, et c’est inscrit noir sur blanc sur la documentation Covid remise à l’entrée, que le non respect des règles peut amener à l’exclusion du parc.

Au final on se sent relativement en sécurité. Même si le masque peut se montrer contraignant surtout en cette période de chaleur. Ce sentiment était en plus renforcé par une fréquentation relativement faible du parc. Je dis relativement car, étant donné le contexte, je pense que le public était au rendez-vous (l’hôtel était d’ailleurs plein tout le week-end) mais il me semble que pour un samedi en milieu de mois de juillet, il n’y avait pas tant de monde que ça. Ca reste donc un bon démarrage tout bien considéré et une plutôt bonne nouvelle pour le parc. D’autant plus que la fréquentation a légèrement augmenté les jours suivants.

Des nouveautés à foison

On parle beaucoup de la nouvelle attraction du parc, Noisette Express, mais elle n’était pas le seul changement au sein du parc pour cette nouvelle saison. Cette année, on a eu droit à une nouvelle attraction, une refonte, un déplacement et une finition.

Nigloland-Saison-2020-Noisette-Express-06

La nouvelle attraction, tout le monde la connait. Il s’agit de Noisette Express, un coaster à sensations destiné au enfants. Il est en quelque sorte le fils spirituel de la Chenille, qui a fait ses adieux au parc. Mais la comparaison s’arrête là. Noisette Express est plus grand, mieux pensé et surtout beaucoup plus moderne, forcément. Le coaster en lui-même est une bonne introduction aux attractions à sensation pour les enfants à partir de 90 cm. Il propose quelques très bons passages même pour l’adulte que je suis, je pense notamment à un petit virage à 360° en montée qui est vraiment très sympathique. Mais ce qui marque le plus dans cette attraction, c’est surtout sa thématisation. Un nouveau personnage a été introduit, Rikko l’écureuil, et l’attraction est entièrement décorée pour s’inscrire dans la même veine que ce qui a été fait aux Zabeilles. C’est un vrai bonheur pour les yeux. Les couleurs sont belles et chaleureuses et les éléments de décors présents vraiment bien fichus. Même les barrières de l’attraction sont faites de façon à faire penser à de l’herbe. En conclusion, cette attraction est une franche réussite à tout points de vue. Un ride de qualité et très agréable et une thématisation de haute volée rarement vue jusqu’à aujourd’hui dans le parc.

Ce sont les Tacots 1900 qui ont été refondus cette année. L’attraction datait tout de même de l’ouverture du parc en 1987. Tout a été repensé pour redonner une nouvelle jeunesse à cette attraction mythique du parc que ce soit au niveau esthétique ou technologique. Les Tacots ont tous été repeins dans des couleurs plus vives. Et on peut dire que le résultat est une franche une réussite. Les Tacots sont juste magnifiques. Une seule petite déception, la disparition du tacot biplace qui était cher à nos cœur. Espérons que ce ne soit que temporaire. Pour ce qui est du parcours, les Tacots sont désormais plus fluides et plus réactifs. Même les volants décoratifs tournent mieux. La file d’attente a également été repensée pour offrir toujours plus de sécurité aux visiteurs.

La Grande Roue, autre attraction mythique du parc, n’a pas eu droit à une refonte mais elle a changé de place au sein du parc. Elle se trouve désormais à l’emplacement du Bobsleigh qui avait quitté le parc fin 2017. La Grande Roue a été déplacée telle qu’elle à sa nouvelle location et ceci dans le but de dégager la zone qui accueillera la nouvelle attraction prévue en 2021.

Nigloland-Saison-2020-Eden-Palais-01

L’Eden Palais avait également changé depuis ma dernière visite. Par contre, je ne suis pas sûr si ça a été fait au cours de la saison précédente ou pendant l’intersaison vu que je n’avais pas eu l’occasion de retourner au parc pour la période de Nigloween. Mais il est tellement beau que je me devais d’en parler. Le palais a été entièrement fermé de baies vitrées et a l’intérieurs ont été installés des tables avec banquettes et une boutique afin de le transformer en véritable salon de thé. Et encore une fois, c’est une réussite (oui, je me répète mais c’est volontaire.) L’accès au Caroussel a également été repensé pour plus de sécurité pour les visiteurs et une gestion plus simple pour le personnel.

Encore une fois, Nigloland, entreprise familiale de taille relativement modeste, nous montre qu’elle peut rivaliser avec les grands noms du domaine en terme de créativité et de qualité de finitions. Gageons qu’elle continuera dans cette direction pour de nombreuses années encore.

A propos de RomainDesBois

Ermite vivant dans sa caverne au milieu de matos informatique et jeux vidéo en tout genre. N’aime pas le soleil, sortir ou les gens en général. Le seul moment où je sors c’est pour aller au cinéma ou dans un parc d’attraction. Et oui, en plus je suis paradoxal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.