Accueil > Ciné / Séries > [Film] Le Dernier Chasseur de Sorcières, c’est Vin Diesel.

le dernier chasseur de sorcières

[Film] Le Dernier Chasseur de Sorcières, c’est Vin Diesel.

snd-le-dernier-chasseur-de-sorcieres-1
« Je s’appelle Groot ». Ah non pardon, c’est pas le bon film, autant pour moi.

 

Si vous nous suivez depuis longtemps, vous n’êtes pas sans savoir que nous postons des critiques de films qui ne sont pas forcément en rapport direct avec l’actualité. Ainsi, voilà que tombe entre nos mains la galette DVD du Dernier Chasseur de Sorcières (sorti en octobre 2015 au cinéma), avec monsieur muscles, Vin Diesel. Un acteur qu’on aurait tort de réduire à ses participations dans Fast & Furious. N’oublions pas que l’ami Vin a prêté sa voix à Groot, dans les Gardiens de la Galaxie, avec l’une des meilleures répliques de la décennie : « Je s’appelle Groot ». Ne faisons pas l’impasse non plus sur les Chroniques de Riddick, ou Pitch Black. Car l’ami Vin aime la science-fiction. Il s’est même laissé convaincre de participer à Babylon A.D. de Matthieu Kassovitz.

Le grand frère de Buffy

Evidemment le domaine de la chasse aux démons venus d’un autre monde a longtemps été le terrain de jeu de Buffy, la tueuse de vampires. Et si l’on retrouve dans le Dernier Chasseur de Sorcières, l’esprit décalé de Buffy, avec un scénario léger et décomplexé face aux forces des ténèbres, on sent que du côté des effets spéciaux l’enveloppe budgétaire devait être assez conséquente. Car Vin Diesel va ici affronter la super badass de la Mort, la reine des Sorcières, représentée de manière tout à fait convaincante. Même si l’on sent parfois que les personnes en charge des effets spéciaux en font un peu trop, mais bon, l’apocalypse est à ce prix voyez-vous.

Casting étoffé

Pour épauler Vin, on reconnaîtra une échappée de Game of Thrones Ygritte (« You know nothing Jon Snow »), Elijah Wood qui a réussi à s’échapper de la Comté et le toujours très classe Michael Caine. Tout se beau monde réussit à mettre de la vie dans ce film, compensant la voix lugubre et le jeu minimaliste de Vin. Avouons qu’avec un bon paquet de pop-corn, ce film de seconde zone (qui ne veut pas être un nanar et qui essaye de monter sur la première place du podium) se classe dans la très large catégorie de « bon divertissement de soirée, après une journée bien chargée ». Un scénario léger, un acteur qu’on aime ou déteste pour son charisme, des effets spéciaux à foison et des dialogues qui piquent un peu les oreilles, voilà pour le résumé de ce film. Niveau nanar, on a connu pire !

A propos de Karine

Karine
Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.