Accueil > Ciné / Séries > [Séries] A Gifted Man – Nos impressions
a-gifted-man

[Séries] A Gifted Man – Nos impressions

 A-Gifted-Man

 

[warning]ATTENTION : Pas de gros spoilers ici, simplement une description du premier épisode et de la trame scénaristique[/warning]

 

Michael Holt officie en tant que neuro-chirurgien, toujours propre sur lui même quand il mange des spaghettis. Son environnement est aussi étriqué et clean que ses cols de chemise, rien ne dépasse, rien ne déborde, pas même un sourire de connivence envers sa secrétaire son assistante personnelle.

Ses journées sont rythmées par les opérations qu’il pratique sur ses riches clients, et celles de la Bourse lui indiquant le laps de temps qu’il lui reste avant d’engranger son prochain million de dollars et d’acheter une autre voiture de luxe. La ville dans laquelle il évolue (New York) est donc à son image : monochrome et sans passion. Jusqu’à ce qu’il tombe sur son ex-femme et lui propose de boire un petit apéro. Et là, on sent bien que le Michael a encore des émotions dans le caleçon, et que son ex-femme sourit beaucoup trop pour être honnête. Sauf que la donzelle préfère partir, laissant un Michael perplexe certes, mais souriant (un exploit).

Le lendemain amène son lot d’opérations et d’évènements, jusqu’au moment où Michael apprend que son ex femme est morte. Pas le jour même, non, mais depuis quinze jours ! Patatra, kesskeucé que ce bazar, Houston on a un problème ! En homme de science, Michael explique ce phénomène par du surmenage et / ou une tumeur au cerveau. « Je suis un neuro-chirurgien, je ne peux pas être irrationnel ! » sera d’ailleurs l’une de ses réflexions. Ce qui n’est évidemment pas le cas puisque le super neuro chirurgien serait en fait un medium qui s’ignore et qu’il va désormais pouvoir communiquer avec son ex-femme. Celle-ci va d’ailleurs le pousser à s’occuper de patients beaucoup moins fortunés que sa clientèle habituelle.

Côté ambiance, c’est un peu comme si Medium se déroulait aux seins d’Urgences. A Gifted Man réunit deux univers qui cohabitent en s’ignorant : les morts et les vivants, mais aussi les pauvres et les riches. Les morts ne viennent pas à Michael, seule son ex-femme communique avec lui pour lui insuffler cette empathie qui lui fait défaut. Pour qu’il ouvre les yeux sur ces laissés pour compte qui n’ont pas d’assurance pour payer les soins dont ils ont besoin, avec au passage une critique au vitriol du système de santé publique américain. A Gifted Man est une série qui séduit, bien réalisée et qui laisse planer le doute sur l’évolution du personnage principal. Du coup, on a bien envie d’en savoir un peu plus.

Hop, un petit trailer avec les deux acteurs principaux expliquant leur rôle, ainsi qu’une courte apparition de Jonathan Demme (Le Silence des Agneaux) qui réalise le pilote et produit la série.

A propos de Karine

Karine
Humble scribe depuis 1999 sur divers supports papier et numérique tels que : Joypad, Playstation Magazine, Consoles+, Gamepro.fr, mais aussi Voici (si si pour 2 articles) ou encore Viamichelin.fr. Citation du moment : "I cry because others are stupid. That makes me sad." Sheldon Cooper.

Lis si t'es geek

Warcraft-Movie-Blizzard

Warcraft : Le commencement – Notre avis de fans

Ca fait bien longtemps qu’on l’attendait. Avec la qualité des cinématiques signées Blizzard, tout le …

2 Commentaires

  1. Ggrognon

    Ha ben ça ! La trame de fond on dirait la série « Eli Stone » dont j’étais super fan et qui a malheureusement été arrêtée. Le type, avocat à succès, froid, etc… Et soudain un évènement mystique lui insuffle petit à petit de l’empathie, et il va commencer à défendre des causes financièrement non lucratives.

  2. Karine

    J’étais aussi super fan d’Eli Stone (que tu m’avais d’ailleurs fait découvrir), mais dès le départ Eli est plutôt sympa, alors qu’ici le héros est super antipathique.
    Eli Stone avait des visions, et ici c’est (pour l’instant) sa femme qui vient lui parler. Je n’ai vu que les 2 premiers épisodes, peut être qu’il verra d’autre personnes après.
    Mais sur la trame de fond, c’est assez identique c’est vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *