Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > Yuko, anthologie d’histoires courtes par Ikegami Ryoichi

yuko manga fr vf delcourt avis

Yuko, anthologie d’histoires courtes par Ikegami Ryoichi

yuko manga erotique ikegami ryoichiIkegami Ryoichi est un auteur qu’on connaît pour des œuvres comme Crying Freeman ou plus récemment Heat. Ayant clairement un penchant pour les histoires criminelles, violentes, masculines, il avoue cependant avoir un faible pour les histoires réalistes, pleines d’émotions et de ressentiments. Toujours portées par un style érotique, les histoires qu’ils content dans cet anthologie, Yuko, sont, de son aveu, des produits de son esprit qui n’ont pas facilement vue le jour dans les magazines à cause de leur côté trop peu commerciale. C’est donc dans cet ouvrage de près de 450 pages qu’il nous fait l’honneur de démontrer son talent pour les histoires d’amour dures, cruelles, parfois même morbides, mais toujours intenses. 12 histoires, parues entre 1991 et 1999, où l’on découvre avec fascination son engouement pour la beauté virginale des femmes, le SM ou plus simplement l’érotisme à son paroxysme.

Les époques varient, allant des années 70 au temps des samourais, mais le thème de fond demeure : aimer une femme d’une beauté incroyable mais pure. Que cela soit au travers des Geishas ou des lycéennes en jupettes, les japonais ont toujours eu ce goût pour les femmes pures, innocentes, vierges de toutes mauvaises intentions. Et c’est souvent par l’homme qu’arrive le côté sombre de la personnalité des jeunes filles, c’est ce que Ikegami Ryoichi essaye de montrer dans ses œuvres, que cela soit à cause d’une vie sexuelle morne ou de fantasmes inassouvis, les héros masculins de ses contes sont en perpétuel combat contre leurs désirs. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait penser, la femme n’est pas simple objet de convoitises dans ces 12 histoires, au contraire, la Yuko du mangaka, qu’il dessine très souvent de la même manière, est une femme sûre d’elle, qui est capable de faire plier n’importe quel homme, dans la vie comme dans la mort. Vengeance ou simple revanche sur sa position difficile, la femme gagne ici presque toujours sur l’homme qui l’a salie.

Les dessins de Ikegami Ryoichi sont très réalistes, de l’ancienne école. Les visages, d’une beauté simple pour les femmes, sont précis, vrais, retranscrivent des émotions qu’on devine parfois seulement. Un vrai travail, parfaitement maîtrisé, laissant de la place à l’interprétation parfois sur ce que désire réellement le personnage. Toujours obnubilé par la beauté parfaite, il va jusqu’à faire des regards plus vrais que nature, des princesses en tenues traditionnelles qui ne sont pas sorties d’un manga fantastique. C’est également son talent pour jouer avec les ombres qui donnent cette ambiance particulière aux histoires surréalistes mais à la base bien ancrée dans le vécu de l’artiste.

Yuko est un condensé d’histoires érotiques, d’amour, où la femme japonaise est représentée comme dans nos fantasmes, mais c’est aussi une anthologie pleine d’émotions aussi dures que vraies. Yuko est édité chez Delcourt Tonkam pour la France.

Ikegami Ryoichi est un auteur qu'on connaît pour des œuvres comme Crying Freeman ou plus récemment Heat. Ayant clairement un penchant pour les histoires criminelles, violentes, masculines, il avoue cependant avoir un faible pour les histoires réalistes, pleines d'émotions et de ressentiments. Toujours portées par un style érotique, les histoires qu'ils content dans cet anthologie, Yuko, sont, de son aveu, des produits de son esprit qui n'ont pas facilement vue le jour dans les magazines à cause de leur côté trop peu commerciale. C'est donc dans cet ouvrage de près de 450 pages qu'il nous fait l'honneur de démontrer son talent pour les histoires…

Ce qu'il faut en retenir

Anthologie des oeuvres méconnues de Ikegami Ryoichi, Yuko est un condensé de mangas courts mais d'une intensité incroyable. Un livre à ne pas mettre entre toutes les mains, mais pour les avertis, il livrera de l'amour et de la rage comme nul autre.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Lis si t'es geek

gambling school manga fr vf critique soleil scan

Gambling School, avis sur les deux premiers tomes

Quand j’ai vu la couverture du premier tome de Gambling School, j’ai tout de suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *