Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > Sword Art Online : Phantom Bullet, tome 3 – Notre avis

sword-art-online-phantom-bullet-avis-review-critique-ototo-manga1

Sword Art Online : Phantom Bullet, tome 3 – Notre avis

Dans cet arc de Sword Art Online, Kirito se retrouve dans un jeu en ligne, en réalité virtuelle bien évidemment, où il doit se battre contre un adversaire de taille qui arrive à tuer les joueurs dans le monde réel grâce à son pistolet en jeu ! Ce troisième tome démarre sur un Kirito torturé par les morts réelles qu’il a causés à l’époque où il était coincé dans SAO. Les quelques personnages qu’il a été contraint de combattre faisaient tous partie d’une guilde, Laughing Coffins, qui était un regroupement de psychopathes voulant tuer un maximum de joueurs dans le jeu, et donc dans le monde réel. Ce tome permet à l’auteur, Koutarou Yamada, d’explorer cette facette moins reluisante du héros tout en lui fournissant de bonnes raisons de continuer à œuvrer dans GGO.

L’aspect torturé de Kirito a déjà été mis à nue quelques fois par le passé, mais ici on comprend vraiment à quel point son expérience dans le premier SAO l’a perturbé. Toujours pour montrer que le virtuel fait autant de mal que le réel, le mangaka n’hésite pas à représenter le grand méchant sous les traits de la Mort elle-même, impossible à tuer, impossible à éviter. C’est aussi l’occasion d’approfondir le personnage de Sinon et bien entendu de voir les deux héros se rapprocher.

Sous le crayon du mangaka, Sword Art Online : Phantom Bullet prend vie de belle manière. Les dessins, toujours aussi précis, sont remplis de détails dans les décors. Très fidèle à l’anime, l’ensemble montre bien l’action, les mouvements des personnages et le chara-design est très soigné surtout sur Death Gun. Du très beau travail pour un tome qui dévoile encore un peu plus du héros entouré de jeunes femmes. La suite et fin de cet arc devrait conclure de belle manière, à suivre.

 

sword-art-online-phantom-bullet-avis-review-critique-ototo-manga

Dans cet arc de Sword Art Online, Kirito se retrouve dans un jeu en ligne, en réalité virtuelle bien évidemment, où il doit se battre contre un adversaire de taille qui arrive à tuer les joueurs dans le monde réel grâce à son pistolet en jeu ! Ce troisième tome démarre sur un Kirito torturé par les morts réelles qu’il a causés à l’époque où il était coincé dans SAO. Les quelques personnages qu’il a été contraint de combattre faisaient tous partie d’une guilde, Laughing Coffins, qui était un regroupement de psychopathes voulant tuer un maximum de joueurs dans le jeu,…

Ce qu’il faut en retenir

SAO Phantom Bullet est un arc à part dans la saga car on y parle de gros flingues. L’auteur met l’accent sur les difficultés de Kirito à vivre avec ses démons, ce qui donne un aspect plus sérieux. Un tome qui avance vite et dévoile beaucoup, que du bon.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Lis si t'es geek

rezero-relife-manga-ototo-editions-review-avis1

Re : Zero – Re : Life in a different world from zero – Tome 1, notre avis

Re : Zero est un light novel de Tappei Nagatsuki à la base qui, comme souvent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *