Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > Sword Art Online : Mother’s Rosario, tome 3 – Notre avis sur l’arc complet

sao-mothers-rosario-t3-ototo-manga

Sword Art Online : Mother’s Rosario, tome 3 – Notre avis sur l’arc complet

Asuna poursuit sa quête hors de la réalité virtuelle. Elle qui veut à tout prix rencontrer l’épée absolue, cette petite Yuuki avec qui elle a battu le boss de fin du dernier niveau pour inscrire son nom sur le monument de la ville de départ. Kirito va l’aider en lui procurant son adresse, un hôpital, où Yuuki se trouve depuis longtemps, en train d’expérimenter un traitement médical hors normes. C’est dans cette réalité que le tome 3 de l’arc Mother’s Rosario se déroule, on ne verra presque pas le monde de ALO ici. Il est question de vie et de mort mais d’une façon bien plus vraie et cruelle que contre un boss de jeu vidéo.

Cet arc de Sword Art Online est connu pour être à la fois dur et touchant. L’auteur du light novel, Reki Kawahara, l’a avoué lui-même en y mettant tout son cœur et c’est à Tsubasa Haduki que revient la lourde tâche de l’adapter en manga papier. Un bien bel arc qui se termine sur un troisième tome vraiment poignant où la jeune Asuna fait face à sa mère et un destin qui ne lui convient pas. Tandis qu’elle fait tout pour le changer, elle va aider de son mieux la petite Yuuki, qui elle aussi a un destin tout tracé et qu’elle veut à tout prix modifier. Le mangaka met alors en lumière la différence fondamentale entre le jeu vidéo et la réalité, ce qu’on peut ressentir face à un destin tragique mais aussi ce que, finalement, représente réellement un monde virtuel, un autre monde, pour certains d’entre nous, les joueurs, les otaku, qui essayent de se libérer de ce monde réel trop dur.

L’œuvre est d’une justesse implacable. SAO Mother’s Rosario ne se contente pas de livrer des combats mais surtout de transmettre un message sur ce la façon dont on devrait voir la vie, réelle ou virtuelle. Peu importe l’avenir qui nous est destiné, on peut toujours le changer, en profiter jusqu’au dernier instant pour ne pas le subir mais en jouir. Les personnages de Asuna et Yuuki sont des exemples évidemment trop parfaits d’amitié, mais le manga veut avant tout toucher le cœur et il y arrive, que cela soit par le chara design soigné, toujours, ou les dialogues et même l’absence de ceux-là dans des pages remplient de bons sentiments. Si l’ensemble peut paraître naïf, presque niais, c’est avant tout pour parler aux plus jeunes, aux ados qui, comme Asuna et les survivants du premier SAO, essayent de se faire une place dans ce monde.

Je suis définitivement fan de SAO pour plein de raisons, mais cet arc est différent, beaucoup plus axé sur les émotions en plus de mettre Asuna au premier plan (dont je suis amoureux, mais c’est une autre histoire n’est-ce pas…). Trois tomes qui se terminent de belle manière et que je ne peux que conseiller qu’on aime l’univers de Sword Art Online ou pas, tellement on y parle d’autre chose.

 

sao-mothers-rosario-t3-ototo-manga

Asuna poursuit sa quête hors de la réalité virtuelle. Elle qui veut à tout prix rencontrer l’épée absolue, cette petite Yuuki avec qui elle a battu le boss de fin du dernier niveau pour inscrire son nom sur le monument de la ville de départ. Kirito va l’aider en lui procurant son adresse, un hôpital, où Yuuki se trouve depuis longtemps, en train d’expérimenter un traitement médical hors normes. C’est dans cette réalité que le tome 3 de l’arc Mother’s Rosario se déroule, on ne verra presque pas le monde de ALO ici. Il est question de vie et de…

Ce qu’il faut en retenir

Sword Art Online : Mother’s Rosario fait mouche avec ce troisième tome qui résume toutes les émotions qu’on peut ressentir dans cet arc. Beau, touchant, parfois naïf, l’arc qui met en avant Asuna est réussi et c’est ce troisième tome qui conclut parfaitement bien une histoire de vie et de mort dans un monde plus réel que virtuel.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Lis si t'es geek

our-summer-holiday-delcourt-tonkam-manga-avis-review-oneshot-2

Our Summer Holiday – Notre avis sur un one-shot de l’été

Les one-shot en manga sont toujours intéressants car cela oblige l’auteur à écrire une histoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *