Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > March Comes in like a Lion (3-gatsu no Lion) – Avis sur un anime poignant

March-Comes-in-Like-a-Lion-anime-avis-review-1

March Comes in like a Lion (3-gatsu no Lion) – Avis sur un anime poignant

March Comes in like a Lion ou en version originale 3-gatsu no Lion qui veut littéralement dire « Le lion du mois de mars », est un anime tiré bien évidemment d’un manga papier de la mangaka Chika Umino. Ce manga nous raconte l’histoire d’un jeune lycéen, Kiriyama, devenu joueur professionnel de shôgi (échecs japonais) dès le collège, un exploit en soi qui le propulse dans un monde très adulte mais aussi très dur. Mais le cœur de cette œuvre n’est pas dans le combat du héros contre d’autres joueurs, mais dans le malaise qui entoure ce personnage. Il a perdu ses parents et sa petite sœur très jeune, il s’est donc retrouvé dans la famille d’un ami de son père qui l’a aidé à améliorer son jeu. Rapidement devenu le chouchou de son papa adoptif, il s’est alors mis à dos sa demi-sœur et son demi-frère, de quoi assombrir encore un peu plus son existence. On retrouve Kiriyama au lycée, alors qu’il vient de quitter cette famille où il n’était plus le bienvenu, pour s’installer dans un appartement, seul.

 

March-Comes-in-Like-a-Lion-anime-avis-review-3

 

3-gatsu no Lion (à prononcer Sangatsu no Lion) veut nous parler d’une maladie répandue mais pourtant souvent ignorée, la dépression. Le héros en est atteint depuis le drame de sa famille et c’est dans le shôgi qu’il s’est réfugié pour survivre. Au fil des épisodes des deux premiers arcs, on suit ce jeune homme qui flotte à la surface d’une vie normale, sombrant parfois dans les abîmes, entraîné par sa propre âme ou tiré par une autre. Parfois il s’élève, devenant un lycéen tout simple, prenant du plaisir à vivre, aidé par une famille de trois sœurs qui rayonnent de vie. C’est déjà un aspect important de la maladie qui est décrit ici car si on peut sombrer seul, on ne peut pas s’en remettre seul, c’est pour ça que la mangaka appuie autant les traits (et l’anime les couleurs), sur les personnages heureux. La différence de ton et de rythme entre les scènes peuvent être déconcertants mais c’est pour mieux mettre en évidence ce qui tiraille l’esprit d’un dépressif comme Kiriyama. Être heureux mais entouré, demande des efforts, cette force, il ne l’a pas, il essaye de la puiser dans son shôgi, à contrario être seul n’en demande aucun mais le fait sombrer malgré lui. Il y a d’ailleurs de nombreux personnages autour de Kiriyama, tous d’un tempérament très différent, parfois caricatural. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, le manga est aussi très drôle, pour justement toujours contrebalancer la façon de voir les choses du héros, une vision déformée par la maladie.

March-Comes-in-Like-a-Lion-anime-avis-review-2Les épisodes de l’anime sont intenses. Si certaines scènes sont molles, parfois un peu longues, c’est souvent captivant, ne serait-ce que pour voir ce héros s’en sortir alors qu’il est en difficulté face à des monstres, qui ne sont rien de plus que des personnes autour de lui le faisant couler à pic sans toujours s’en rendre compte. L’ambiance globale, la mise en scène, la musique, les dialogues… tout est parfaitement bien calibré pour mettre en exergue la complexité de la dépression. Un peu comme dans un Tombeau des Lucioles, le manga ne se veut pas triste à en pleurer, mais juste, réaliste. L’animation est d’une très bonne qualité, comme les couleurs, parfois complètement absentes, sans compter le doublage japonais en parfait adéquation avec les sentiments des personnages.

March-Comes-in-Like-a-Lion-anime-avis-review-4Ce sujet a déjà été abordé, mais dans 3-gatsu no Lion il est tellement bien mis en situation qu’il en devient palpable. C’est l’occasion inespérée de montrer à tous ceux qui ignorent cette maladie comment elle fait son cheminement dans la tête des personnes atteintes. Kiriyama, qui lutte parfois de toutes ses forces contre ce sentiment étrange, se laisse aussi aller à cette sensation car c’est dans la dépression qu’il est à sa place, qu’il se reconnaît et donc que les autres le reconnaissent. Sans cette maladie, il n’est plus lui-même, c’est quelque chose de très difficile à comprendre et ce manga nous le montre de bien belle manière.

3-gatsu no Lion c’est aussi une aventure, celle d’un joueur de shôgi qui rencontre des tas de personnes, bonnes ou mauvaises, mais qui le font progresser, doucement. On est finalement happé par ce personnage, mais aussi par son jeu, on en devient accro et le second arc nous emportera dans un championnat intense toujours avec une mise en scène qui serre le cœur. Définitivement à conseiller, sur tous les plans, ce manga est un chef d’œuvre d’écriture qui ne laissera personne indifférent.

 

March Comes in like a Lion ou en version originale 3-gatsu no Lion qui veut littéralement dire « Le lion du mois de mars », est un anime tiré bien évidemment d’un manga papier de la mangaka Chika Umino. Ce manga nous raconte l’histoire d’un jeune lycéen, Kiriyama, devenu joueur professionnel de shôgi (échecs japonais) dès le collège, un exploit en soi qui le propulse dans un monde très adulte mais aussi très dur. Mais le cœur de cette œuvre n’est pas dans le combat du héros contre d’autres joueurs, mais dans le malaise qui entoure ce personnage. Il a perdu ses…

Ce qu’il faut en retenir

Coup de coeur

March Comes in like a Lion est un manga intense, captivant, lourd de sens. Il met en avant de façon magistrale la difficulté du combat contre une maladie invisible mais mortelle. Un chef d’œuvre d’écriture, mis en animation de la meilleure façon avec un doublage incroyablement juste. À ne pas rater.

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

A lire aussi :

kaze manga fr vf petit prix

Kazé propose des mangas à 1,99€ pendant une durée limitée

Kazé Manga propose du 11 au 20 août le premier tome de quelques séries à …

cafe theme bungo stray dogs japon ete 2017

Un café à thème Bungô Stray Dogs au Japon

Jusqu’au 18 août, si vous êtes à Tôkyô, vous pourrez manger dans le café à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *