Accueil > Mangas / Animes > Avis Mangas / Animes > JoJolion, tomes 1 et 2 – Notre avis

jojolion-tome-1-delcourt-tonkam-manga-review-avis

JoJolion, tomes 1 et 2 – Notre avis

Que vous connaissiez ou non le manga Jojo’s Bizarre Adventure, vous ne devez pas passer à côté de JoJolion, vous êtes prévenus. Dans cette huitième partie de la série incroyable de Hirohiko Araki, on vous emmène dans la ville côtière fictive de Morio, là où le séisme de 2011 (bien réel celui-ci) a fait sortir du sous-sol des murs de terre, surnommés « les murs qui voient ». C’est aux pieds de l’un de ces remparts que la jeune et jolie Yasuho Hirose va découvrir un jeune homme, à moitié enfoui dans la terre. Après l’avoir aidé à se dégager, elle va le suivre à l’hôpital pour essayer de percer le mystère entourant son amnésie (ainsi que sa marque sur l’épaule). Le garçon ne se souvenant de rien, ils vont quand même trouver une piste et se retrouver dans un appartement qui semblerait être le sien, mais c’est à ce moment que des choses très étranges sont se produire.

L’aventure de JoJolion est à la fois captivante et complètement barrée, comme l’univers de Jojo’s en général. Mais loin d’être du grand n’importe quoi, tout est parfaitement orchestré par le mangaka qui a écrit ce scénario en étant toujours très précis, ce qui donne le début d’une enquête hors du commun, avec des éléments extrêmement originaux. Ainsi dans le volume 2, le héros se retrouve dans une famille qui possède des pouvoirs tout aussi étrange que le sien. Parce que lui peut faire apparaître une petite bulle qui supprime quelque chose, les autres peuvent, par exemple, lui ôter un souvenir !

Les personnages, tous aussi étranges les uns que les autres, sont aussi parfaitement en adéquation avec le monde de Hirohiko Araki. Leurs relations ont l’air de prime abord parfaitement normales, mais chacun est en fait à la limite d’être un psychopathe ! Le mystère qui entoure le jeune homme s’épaissit finalement plus qu’autre chose au fil des pages, d’autant que ses rencontres ne lui sont pas toutes bénéfiques. Au final, c’est une aventure décalée, mais captivante qu’on a là.

Le chara-design y est aussi pour beaucoup dans le ton totalement barge de la saga. Les coiffures, improbables, les tenues, hors du temps et même les tronches, hors normes ! C’est un coup de crayon magistral, un vrai talent graphique qui fait que la saga Jojo’s a déjà largement dépassé les 100 tomes. Cette huitième partie démarre très fort, même pour les non-initiés.

 

Que vous connaissiez ou non le manga Jojo’s Bizarre Adventure, vous ne devez pas passer à côté de JoJolion, vous êtes prévenus. Dans cette huitième partie de la série incroyable de Hirohiko Araki, on vous emmène dans la ville côtière fictive de Morio, là où le séisme de 2011 (bien réel celui-ci) a fait sortir du sous-sol des murs de terre, surnommés « les murs qui voient ». C’est aux pieds de l’un de ces remparts que la jeune et jolie Yasuho Hirose va découvrir un jeune homme, à moitié enfoui dans la terre. Après l’avoir aidé à se dégager, elle va…

Ce qu’il faut en retenir

JoJolion c’est l’univers de Hirohiko Araki, barré, haut en couleurs, qu’on aime ou pas, cet arc est vraiment très original et démarre très fort. Seul le chara-design un peu étrange pourra définitivement rebuté les néophytes

Note des geeks : Soyez le premier à noter !

A propos de Loglis

Loglis
Créateur du site et rédacteur, j'adore les mangas, le Japon et les jeux vidéo. Geek depuis l'enfance, je le clame haut et fort tandis que je donne mon avis, parfois subjectif sur cette passion :)

Lis si t'es geek

yuko manga fr vf delcourt avis

Yuko, anthologie d’histoires courtes par Ikegami Ryoichi

Ikegami Ryoichi est un auteur qu’on connaît pour des œuvres comme Crying Freeman ou plus récemment …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *